vendredi 6 janvier 2012

Les fées, encore une fois.





Et puis


C'est devenu
Comme les vagues
Sur les rochers
Des clapotis
Sur la coque
D'un voilier

Un bercement
Du cœur

Les étoiles
Qui s'allument
La nuit
En pleine mer

Comme le silence
Profond des toiles
De Poliakoff

Comme toute les beautés
Qui vous entrent
Par les yeux

Comme la joie
Des couleurs
Quand elles se rencontrent
Et jouent
A se répondre

Un
Répons

Comme du sacré

C'est devenu
Comme l'ordre du monde
Retrouvé
Une harmonie aussi
Des mots
Dans le corps replongés
Et replonger encore

Comme une paix heureuse
Sans la tranquillité

Comme une paix vivante
Presque palpitante

Une réconciliation
Qui oublierait les guerres
Comme une musique
Quand elle vous emporte

Des souvenirs
Qui s'y mettent

Comme les premiers
Mouvements
D'un enfant
Qu'on a porté

Comme l'inconnu
Qu'on aurait
Rencontré




Pas encore

LB

3 commentaires:

  1. très beau texte et suberbe lecture en images
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. j'aime, pouce levé comme dans facebook, un grand j'aime impérieux. Continuez, continue.

    RépondreSupprimer