jeudi 30 mai 2013

Au loin

au loin lb©


Au loin une ligne appelée horizon la plus éloignée possible entre mer et ciel - la surface plane de l'eau la coupole du ciel et la ligne - c'est simple comme les mots de la langue - ces trois éléments suffisent à dessiner l'espace humain - cette limite - cela qu'il serait possible de parcourir - le pré carré de l'homme - au delà l'inaccessible que seules les machines peuvent atteindre - au delà le domaine des dieux - voilà - le décor est campé tout le décor de notre vie et de la mort ce disque ce plat et sa coupole et la ligne au loin le plus lointain possible pour nos corps la simplicité de nos corps démunis sur la seule flèche du temps sans issue autre que le rêve - car au delà de l'horizon commencent les rêves - et l'inaccessible néant - rêver le vide absolu - rêver l'inimaginable du vide - mais voilà - s'anime s'agite se tourmente se creuse se démonte s'emplit l'épure de notre monde, l'épure du monde simplifié par la langue - la ligne ce rêve qui unit et sépare - entre nous et l'horizon la mer se peuple de verts de gris de violets et d'écume le ciel bouillonne des orages et la lumière jaillit brise lézarde le lointain s'allume des rouges du couchant et de l'or de l'aurore et le bleu est noir des nuits parsemées et les étoiles - toute une vie à traverser - océan démonté ciel clair et pur qui accueillerait les orages mer d'huile sans un brin de vent et maelström et tornades et ouragans et zéphyrs tramontanes alizés harmattan brise sirocco accalmies - au loin la ligne appelée horizon se brouille le ciel entre dans la mer et la mer se noie aux incarnats du ciel - nous naufrageons sans cesse - la mer le ciel la ligne - au loin se brouille le lointain.


Lirina Bloom

2 commentaires:

  1. DOUCE IMAGE DU RIVAGE,
    IMAGES DES MOTS , A L'EAU FORTE. IMAGES DES NAVIRES,
    ANCRE DE L'ECRITURE

    RépondreSupprimer